Ecrit le 23/06/2012

C'est la deuxième édition de la Journée Internationale des Veuves et Orphelins organisée et décidée par l’ONU en 2010 grâce à la volonté de Mme Sylvia Bongo Ondimba.

Le respect des droits des femmes à travers le monde est parfois mis en péril du fait de l’application du droit coutumier et de l’enracinement de certaines traditions culturelles ou religieuses.

Les veuves sont particulièrement vulnérables à la maltraitance, à l'exploitation et à la spoliation.

Madame Sylvia Bongo Ondimba est engagée à interpeller le monde sur cette crise silencieuse et profonde et à soutenir les femmes dans la reconnaissance de leurs droits et le recouvrement de leur dignité.

 

Il y a environ 245 millions de veuves dans le monde, dont plus de 115 millions vivent dans une extrême pauvreté.  Dans les pays touchés par un conflit, les femmes deviennent souvent veuves lorsqu’elles sont encore très jeunes et ont alors pour lourde charge de prendre soin de leurs enfants sans aide ni soutien, au milieu des combats, parfois jetées sur les routes.

Le veuvage en France, c’est près de 4 000 000 de veufs et veuves et 500 000 orphelins de moins de 20 ans.

Chaque année 235 000 hommes et femmes perdent leur conjoint. Il y a environ 650 nouveaux veuvages par jour dont 27% de moins de 65 ans. (données INSEE).

Il y a des associations pour accompagner les veuves, les veufs et les orphelins qui défendent leurs droits et sensibilisent les pouvoirs publics et les citoyens à leurs problèmes.

Elles acceuillent, écoutent et informent et ont des antennes sur toutes la France.

 

A Lire

Veuf de Jean-Louis fournier