Acharnement thérapeutique, une pratique courante ? 

Acharnement thérapeutiqueDans les années 50, le médecin était souvent inaccessible pour le patient et sa famille et il décidait de tout.

Avant chaque équipe avait sa façon de travailler. Certains arrêtaient tout facilement, d’autres pratiquaient l’acharnement thérapeutique mais l’un ou l’autre restaient toujours un sujet tabou. Ces situations ont perduré jusqu’au moment où des professionnels de santé, des familles, des bénévoles et des politiques prirent conscience que la personne malade en fin de vie avait des droits.

 

Acharnement thérapeutique : où en est-on aujourd'hui ? 

L'acharnement thérapeutique est moins importante aujourd’hui, en effet, l’amélioration de la prise en charge des urgences, les progrès de la réanimation, de la cancérologie ou de la gériatrie repoussent les limites de la mort. En revanche, les traitements peuvent également avoir pour conséquence des séquelles importantes qui entravent la qualité de l’existence des malades. Ces situations sont parfois insurmontables pour les personnes malades mais aussi pour leurs proches et même pour les professionnels de santé. 

Et puis il y a eu l’affaire Vincent Humbert qui a mis la France en émoi, suscité de nombreuses réactions à droite comme à gauche et relancé le débat sur l’euthanasie. Il fallait donc une loi pour dissiper les ambiguïtés tant médicales que juridiques entourant les fins de vie et les traitements dès lors qu’ils devenaient inappropriés ou pouvaient paraître excessifs.

Cette démarche a conduit à une tentative de définition stricte de ce qu’est l’euthanasie, et de ce qu’elle n’est pas (l’abstention thérapeutique).

Le refus de l’acharnement thérapeutique en général ne vaut pas adhésion à l’euthanasie.

Acharnement thérapeutiqueLa loi Leonetti répond à une question totalement apolitique : comment protéger le droit des patients, garantir les devoirs du médecin face au patient dans une démarche humaine et responsable ? Comment limiter l'acharnement thérapeutique ? 

Elle a abouti à une reconnaissance contractuelle et une alliance thérapeutique entre le malade et le médecin pour faire face ensemble contre la maladie mais si elle ne reconnaît pas l’euthanasie (le mot n’est jamais employé dans les articles de la loi) comme un droit, elle affirme que les soins palliatifs doivent être reconnus et développés.

Un récent sondage d’OpinionWay mené auprès de 1 000 personnes a montré que le dispositif de la Loi Leonetti était encore mal connu du grand public : 68 % des Français déclarent ne pas savoir qu’il existe une loi interdisant l’acharnement thérapeutique et environ 50 % d’entre eux estiment qu’ils ne sont pas suffisamment informés sur les soins palliatifs.


Euthanasie

Euthanasie

Malade, elle se suicide à 29 ans et bouleverse l'Amérique. L'Américaine Brittany Maynard âgée de 29 ans et atteinte d'une forme très agressive de cancer du cerveau s'est suicidée, après avoir annoncé il y a quelques…
Le suicide médicalement assisté et l'euthanasie

Le suicide médicalement assisté et l'euthanasie

Quel avenir pour le« suicide assisté » Mieux comprendre la notion de suicide assisté avec www.alloleciel.fr Malgré la loi Leonetti, des questions restent donc toujours posées : peut-on mourir sans endurer les souffrances…
Euthanasie : comprendre

Euthanasie : comprendre

«L’euthanasie, jusqu’où ? » est le fruit d’un travail de deux années sur le terrain, par une équipe de journalistes et de professionnels de l’audiovisuel qui a cherché à mettre en lumière les dérives du…
euthanasie

Euthanasie : les "affaires"

Euthanasie : définition Mieux comprendre la notion d'euthanasie avec alloleciel.fr L’euthanasie, bien connue dans le monde médical ou chez les philosophes, portait parfois une connotation négative, le mot étant parfois assimilé à une…
Euthanasie: "J'ai aidé ma femme à mourir"

Euthanasie: "J'ai aidé ma femme à mourir"

C'est un homme de 85 ans tout en pudeur. En mars dernier, bravant la loi française sur l'euthanasie, Monsieur M. a permis à son épouse, Blanche, atteinte d'un cancer en phase terminale, d'en finir. L'Express a recueilli son témoignage…
Euthanasie : cela se passe où ?

Euthanasie : cela se passe où ?

À l'origine, l'euthanasie désigne le fait d'avoir une mort douce, que cette mort soit naturelle ou provoquée. Dans une acception plus contemporaine, l'euthanasie est décrite comme une pratique visant à provoquer — par un médecin…
Participer à un projet de recherche sur les EMI et l'euthanasie

Participer à un projet de recherche sur les EMI et l'euthanasie

Dans le cadre d'un projet de livre écrit conjointement par  le Dr Charbonnier et Annie Babu  dont le titre provisoire est :  La VIE, l’AMOUR… la mort. Regards croisés et perspectives sur l’euthanasie et les Expériences de Mort…
euthanasie

Réflexions sur 10 années d'euthanasie en Belgique.

« Dix ans d’euthanasie : un heureux anniversaire ? » titre le Collectif signé par de nombreuses personnalités. Ce manifeste fait le point dix ans après la dépénalisation de l’euthanasie en Belgique. Ils déplorent les dérives…