Les monuments funéraires marquent le lieu d’enterrement d’un défunt et favorisent le recueillement de la famille. Ils peuvent prendre différentes formes : caveau individuel ou familial, tombe, enfeus...

Au décès d’un proche, il est fréquent d’acquérir et de faire poser un monument funéraire. Ce n’est pas obligatoire mais cette option est très souvent la plus choisie.

Un monument funéraire est placé sur une sépulture pleine terre ou un caveau. La majorité des monuments sont en granit. Ils peuvent être gravés et agrémentés de symboles religieux ou d’emblèmes laïcs.

En attendant la pose d’un monument définitif, l’aménagement provisoire permet pendant une durée de 3 à 6 mois, d’avoir une sépulture protégée, propre et digne pour mieux se recueillir. Il évite ainsi les risques de casse ou de dégradation des vases, plaques et fleurs posés sur la terre qui s’affaisse inégalement comme la sépulture pleine terre ou sur les dalles de béton peu esthétiques comme la sépulture en caveau.

En cas d’inhumation en pleine terre, la pose d’un monument définitif demande un délai d’environ 3 à 6 mois pour permettre le tassement de la terre et assurer une bonne stabilité. Pour une tombe avec caveau, la pose du monument peut avoir lieu immédiatement.

 

La tombe

 

La tombe est un monument funéraire dans lequel on enterre le corps du défunt après ses funérailles. Elle est constituée d’une plaque en pierre destinée à fermer la fosse une fois que le cercueil y a été placé. On ajoute en principe ces éléments : la pierre tombale (souvent en granit) ; la stèle, partie verticale destinée à accueillir des inscriptions (dates de naissance et de décès, nom et prénom du défunt...) ; le prie-Dieu, une marche destinée au recueillement devant la tombe.

Après l’inhumation, il faut attendre 2 à 6 mois que la terre se tasse uniformément avant de poser la pierre tombale et la stèle le cas échéant. Pendant ce temps soit la tombe n’est recouverte que de terre soit habillée d’une tombe temporaire, une solution proposée par certaines sociétés de pompes funèbres.

Lorsque l’on commande la tombe, il est possible d’opter pour une tombe standard ou bien réalisée sur mesure, plus chère. Le coût d’une tombe pleine terre est très variable : tout dépend des matériaux choisis (granit, marbre...) et de sa forme ainsi que ses dimensions. Il faut compter au minimum 1 000 euros pour une tombe standard adulte. A cela il faudra ajouter le coût des divers accessoires optionnels : stèle, gravure, décoration spéciale...

Nouveaux !!

* Le QR code fait son apparition sur nos tombes. Le code-barres du souvenir, une façon totalement nouvelle de se souvenir d'une vie passée, pour une centaine de d'euros.

Ce code-barres en deux dimensions est enchâssé sous verre sur une plaque portant le nom du défunt, à poser sur une tombe. La personne équipée d'un smartphone peut télécharger l'application qui ouvrira «  pour toujours », via le site Internet de la maison de pompes funèbres, le mémorial virtuel du défunt, avec sa photo, sa biographie, les messages de condoléances, et un registre toujours ouvert. C’est sacrément plus original et moins morbide que les sinistres plaques commémoratives habituelles.

* Une jeune entreprise française, bouleverse l’art funéraire en inventant une collection de monuments esthétiques alliant la création artistique à la technologie solaire utilisée notamment dans l’architecture moderne.

Ce concept s’appuie sur le savoir faire artisanal traditionnel des marbriers, ferronniers et verriers d’art. La philosophie de Repose in Light consiste à sortir l’art funéraire de son contexte morose pour que le souvenir du défunt soit associé à la douceur de la lumière.

 

Insolite : Ecologie et funéraire

 

Depuis quelques années, l'écologie tente de s’immiscer dans le secteur très fermé du funéraire. Car la mort laisse une empreinte écologique…
Il y a la solution australienne : un cimetière sans pierre tombale, où les corps des défunts ont été préparés sans produits chimiques et sont enterrés avec des vêtements biodégradables dans des cercueils en bois non traités contenant un émetteur pour que la famille retrouve leur emplacement par GPS.

En France, même si la vague verte déferle comme ailleurs depuis plusieurs années, malheureusement nous n’en sommes pas encore là.


Ajouter un commentaire

Identifiez-vous ou devenez membre

Derniers commentaires

En complément d'information sur le QR code,, le site www.souvenirdunevie.fr réalise des mises en animations de photos numériques qui sont réaliser sous la forme d'une vidéo, celle-ci est mise sur internet et un QR code en porcelaine est crée. Pour être collé sur la sépulture, les personnes venant se recueillir scanne le QRcode et découvre la vidéo faites avec les photos du défunt(e).
Merci bien pour ce partage. Acheter un monument funéraire n'est pas une chose qu'on fait souvent, alors c'est normal de ne pas en connaitre beaucoup. Ma mère est morte il y a quelques mois et c’était difficile à arranger tout pour son enterrement. Nous avons choisi de laisser d'espace sur le monument pour le nom de mon père quand il sera près de la rejoindre, bien que je veuille que ça ne soit pas bientôt. Ils seront enterrés ensemble, ce que je trouve beau.
Daelin | delislemonuments.com
J'ai eu l'occasion de visiter bien d'autres consulté bien d'autres sites funéraires pour trouver un monument funéraire. Je suis tombé sur votre article que je trouve très instructif, merci à vous.

Guy