Eloge funèbre à ma tante Gabrielle.

Cette femme n'avait pas de frères et soeurs, son mari était décédé depuis longtemps. Elle n'a pas eu d'enfants et, nous ses neveux et petits neveux étions sa seule famille. Elle était en maison de retraite dans un lit et y est restée très longtemps mais elle ne s'est jamais plainte, elle souriait toujours. Une personne formidable. Elle ne voyait presque plus, mangeait peu, ne bougeait plus enfin.... dur dur, mais quel courage exemplaire, jamais je ne l'oublierai.

Accédez à l'ensemble des éloges et oraisons funèbres

" Le jardin de ce monde ne fleurit que pour un temps,

Et le jour est venu pour nous, et en ce lieu, de rendre un ultime hommage à cette personne formidable que tu étais et que tu es, Gaby.

J'ose parler au présent, car tu es et resteras dans nos cœurs, jusqu'au jour où nous devrons à notre tour rendre le dernier soupir.

Je ne suis pas une personne qui livre ses sentiments facilement; mais il était un devoir pour moi d'écrire ces mots, comme il était un devoir d'aller te rendre visite tous les dimanches à la maison de retraite et de te faire ne serait-ce qu'un simple sourire. Je voyais alors dans tes yeux cette lueur, et tu me souriais à ton tour. Il n'y avait que peu de paroles, mais les sentiments étaient bien présents, des sentiments d'affection, des sentiments de joie, comme de tristesse.

Mon accoutrement aujourd'hui sort des conventions et des coutumes habituelles. Je désirais symboliser cette dualité des sentiments , où s’entremêlent le noir symbole de perte, et ce blanc symbole de délivrance et de joie.

Car oui, tu es une personne qui nous est chère, et tu nous manqueras. Toi, qui a toujours su écouter, qui a toujours souris, même lorsque les moments étaient difficiles. Jamais tu ne t'es plainte, jamais je ne t'ai vue de mauvaise humeur ; et en cela tu es un exemple pour nous tous, nous pauvres hommes qui nous nous plaignons sans cesse, pour un rien. Les derniers moments ont été difficiles ; te voir sourire là, dans ce lit m'a donné une véritable leçon de vie. Et je ne l'oublierai jamais.

Tu n'es pas morte, tu as simplement arrêté de vivre lorsque tu n’eus plus ton ange, la chose simplement d'elle- même arriva, comme la nuit se fait lorsque le jour s'en va. Délivrance, enfin, on te rendait ta liberté, toi qui ne demandais qu'à partir, rejoindre tes proches, et Dieu, Dieu à qui tu as voué une grande partie de ta vie, que tu as tant loué.

Tu vas désormais rejoindre la lumière et l'éternité, car oui, un jour une personne qui m'est chère m'a dit que l'on ne partait pas tout de suite, que l'on restait quelques temps avant le grand voyage. Ainsi je me plais à m'imaginer que tu es là, auprès de nous et que tu vois à quel point tu es une personne précieuse pour nous tous.

Je te remercie pour ce que tu es, une personne juste, attentionnée, généreuse, gentille...et j'en passe..

Ton altruisme m'a ébloui; tu vivais pour les autres plus que pour toi.
La mort n'est pas l'obscurité. C'est une lampe qui s'éteint car le jour se lève

Ne pleurons pas de t'avoir perdue, mais réjouissons-nous de t'avoir connue...

Ainsi je ne te dis pas au revoir, mais à bientôt.

Bon voyage à toi.

Merci Florent.P"

 

Consultez notre page "Témoignages", où vous trouverez beaucoup de poèmes, de messages d'adieu, de témoignages de personnes qui ont vécues un deuil.

Vous trouverez ci-dessous un ensemble de modèles d'éloges et oraisons funèbres


texte décès

Éloge et oraison funèbre, Texte d'enterrement et hommage décès

Rendre hommage lors d'un décès Que ce soit parce qu’un de ses proches nous le demande ou parce que nous y tenons personnellement, rendre hommage publiquement au défunt peut faire beaucoup de bien. Beaucoup de bien d’abord parce qu’en écrivant…
Oraison funèbre à sa maîtresse

Oraison funèbre à sa maîtresse

Oraison funébre de Philippe Bouvard à une de ses maîtresses "Ma puce n'est plus. Ma copine est morte. Si tu m'entends - ce qui serait surprenant eu égard à la surdité qui t'avait frappée ces dernières années - tu dois…
oraison funèbre

Oraison funèbre à un ami

Oraison funèbre à lire pendant une cérémonie d'obsèques. Pour tes funérailles notre ami, nous voulons tous ensemble, ta famille, tes amis ainsi que tes collègues de travaille te dire au revoir et adieu, à Dieu. La mort…
Oraison à ma maman

Oraison à ma maman

J'ai perdu l'être le plus cher dans ma vie... voici un poème en mémoire à ma douce et tendre maman...   Quelqu'un meurt, Et c'est comme des pas Qui s'arrêtent. Mais si c'était un départ Pour un nouveau…
Oraison à ma tante

Oraison à ma tante

Pour Peter, cétait il y a un mois, chez vous. A toi ma marraine, ma tante. Je me lève, je vous embrasse Peter, je t'embrasse, tu me raccompagnes, éternellement suivi d'un chien. Je sors, je quitte cette belle demuere sous le soilei d'automne,…
oraison

Oraison : à mon papy

C’est en ce jour de tristesse absolue et plein d’émotions, Qu’au nom de ses proches et êtres aimés, Nous tâcherons d’honorer la mémoire de François Grosjean par ces quelques mots… Notre vision est certes celle de ses…