Eloge funèbre, dernier hommage à lire lors des obsèques de votre mari

 

Hier soir, mon cher François, je me suis décidée à t’écrire ce dernier hommage.

Même si nos enfants, amis, famille ici présents savent comme tu m’as fait la vie belle, il est important pour moi aujourd’hui de leur dire à quel point.

Je t’ai rencontré lorsque tu avais 18 ans, une masse de cheveux bruns, un corps maigre d’adolescent et le visage lisse de la jeunesse. Tu m’as quitté il y a 5 jours à 82 ans, une masse de cheveux blancs, un corps toujours vaillant et des rides que je ne voyais pas. Pendant plus de soixante ans tu as été l’amour de ma vie et tu le savais, tu le resteras toujours.

Ton courage dans le travail a fait de toi un directeur respecté, ton sens du devoir et ta tendresse ont fait de toi un père aimé,  ta joie de vivre et ton amour un époux adoré.

Il est heureux que tu te sois endormi pour ne plus jamais t’éveiller, la souffrance évitée me mets du baume au cœur.

Je me laisse aller à évoquer ton premier tournoi de tennis gagné ( quelle fierté !), la naissance de notre petite Isabelle (quelle émotion !), celle des jumeaux (quelle surprise !), le jour de notre mariage (quels fous rire !) … et c’est étrangement du bonheur qui m’envahit un instant.

Le manque que tu laisses dans mon existence ne sera jamais comblé, mais rien ni personne ne m’ôtera les souvenirs heureux qui habitent mon cœur à jamais. Je sais que tu es là, mon François, et que tu veilleras sur moi.

Repose en paix, je t’aime.

 

Consultez notre page "Témoignages", où vous trouverez beaucoup de poèmes, de messages d'adieu, de témoignages de personnes qui ont vécues un deuil.